• Vous avez votre mot à dire (1 septembre 2011)

    Et si c'était votre tour ?

    Réunion après la réunion

    Panneaux d'expression libre

    "Bilan plus que positif"

    Ma démocratie

    Vous avez votre mot à dire (1 septembre 2011)

    Places Mazelle, Camille Hocquard, porte des Allemands

    Etat de la démocratie participative à Metz

    Les 11 Comités de quartier ont donc été réunis à l'Hôtel de ville par Patricia Sallusti, Adjointe au maire, le 1er septembre. Plus de 100 personnes étaient présentes pendant 1 heure 30 pour écouter le constat et les propositions au sujet du fonctionnement des Comités de quartier suite à une enquête menée par des étudiants en sociologie.

    Un professionnel a animé la réunion où sont intervenus Charles-Yvonnick Soucat (chef de Service), et Patricia Sallusti pour la Mairie. L'assemblée était de bonne tenue et participative.

    L'enquête a été réalisée sur la base de 170 réponses au questionnaire (on ne sait pas combien ont été distribués, certainement dans les 500), et plusieurs personnes dans la salle ont expliqué qu'elles ne l'ont pas rempli car ne se sentaient pas à l'aise avec. Le débat a clairement mis en évidence une frustration des membres des Comités liée au manque de prise en compte de leurs travaux, ce qui ne ressort pas du résultat de l'enquête.

    Gérard, du Comité de quartier du Sablon, a été très applaudi quand il a expliqué l'origine de cette frustration : on nous a donné une occupation, envoyé beaucoup d'invitations, fait participer à des évènements, au lieu de nous donner des responsabilités, de nous permettre de faire des choix.

    Denis, du Comité de Queuleu, dit la même chose : "en 2 ans et demi, j'ai l'impression de n'avoir servi à rien". Puis il fait référence à Georges Marchais pour exprimer son ressenti : "je viens avec mes idées, vous venez avec vos réponses".

    Une autre personne a ajouté par la suite : "à quoi sert un Comité de quartier ?" Je suis venu avec l'envie de travailler. Nous avons remonté beaucoup de propositions, nous n'avons pas eu de retour.

    Revenant sur le questionnaire, une personne de Metz Nord - Patrotte a mis en évidence l'ambiguité des questions par des résultants contradictoires : comment se sentir impliqué à 72 % par la circulation, et seulement à 29 % par le transport collectif ? A ce sujet, je me permets une explication à l'article qui suit. Charles-Yvonnick Soucat a avancé une autre explication : les personnes sont individualistes, autrement dit n'ont pas le sens de l'intérêt général !

    Répondant à toutes ces interventions, M. Soucat estime qu'elles ne sont pas justifiées, et qu'elles se réfèrent au démarrage des Comités, alors que "la situation s'est bien améliorée aujourd'hui". Gloups. Lors de la conclusion de la réunion, juste avant l'invitation au "pot et aux petits fours de l'amitié", Patricia Sallusti explicitera "l'amélioration de la situation" vue par elle et le Service de M. Soucat : la nomination d'un nouveau directeur général des services (Christophe Lafoux, depuis juin 2010) qui a "mis tout le monde au diapason" pour renforcer le dialogue avec les autres services, qui jusqu'alors ne coopéraient pas.

    Dans une 2ème partie, Charles-Yvonnick Soucat a présenté la nouvelle organisation des Comités suite au bilan de l'enquête, puis le calendrier de renouvellement.

    Une charte générale de tout le dispositif de démocratie participative ("de parole citoyenne") va être élaborée, ainsi qu'un guide de fonctionnement. Je n'ai pas compris si ces documents seront mis à disposition du public dans la phase de renouvellement prévue du 12 septembre au 31 octobre 2011 ? La campagne "vous avez votre mot à dire" va s'afficher, pendant cette période, sur les bus et panneaux JCDecaux, sur un triporteur qui va sillonner les rues de la ville ; des animateurs seront présents sur les marchés, les élus feront des visites individuelles à des personnes tirées au sort pour les encourager à devenir membres.

    Les réactions les plus appuyées ont concerné l'objectif d'une réunion ordinaire mensuelle qui n'est pas réaliste et bien trop ambitieux. Une personne de Borny a été très applaudie quand elle a demandé que les documents soient mieux rédigés, dans un langage plus clair et plus lisible.

    M. Soucat a expliqué que "la réunion ordinaire doit redevenir le pivot du Comité de quartier", il a concédé que l'enquête avait fait ressortir que le travail le plus intéressant était au sein des groupes de travail, mais il l'a qualifié "d'enfermant". Ce n'est pas très clair, car le travail en équipe projet, encouragé par ailleurs, revient à travailler en groupe hors de la réunion ordinaire.

    Patricia Sallusti a invité les membres présents à renouveler leur candidature : "on espère vous retrouver nombreux à candidater !" (à postuler) ; elle s'est voulue rassurante après l'intervention d'une dame du Comité du Centre Ville qui s'inquiétait "qu'on passe à autre chose", "qu'on reprenne tout à zéro" : "il n'y a pas de rupture, mais continuité" ; "toutes les demandes en instance seront traitées".

    A plusieurs reprises, des personnes ont regretté un manque d'implication de Monsieur le maire ou du 1er Adjoint, notamment à cause de leur présence trop rare lors des réunions des Comités. Ce à quoi Patricia Sallusti a répondu que la Mairie et les habitants ne souhaitent pas cette présence. Ce point a été évacué un peu rapidement.

    Une dame a proposé qu'une brochure soit réalisée pour "récapituler tout ce qu'ont fait les Comités de quartier".

    Un monsieur a demandé que les panneaux d'expression libre ne soient plus squattés par un professionnel organisant des spectacles, et qu'ils servent pour les comptes-rendus des Comités.

    Vous avez votre mot à dire (1 septembre 2011)

    En conclusion, après quelques mots de M. Soucat expliquant que l'évolution et la réflexion ne sont pas terminées, Patricia Sallusti a présenté son équipe et lui a rendu un "hommage public", puis elle a invité tous les membres présents à prolonger leurs actions par le renouvellement de leur candidature aux Comités de quartier. Elle s'est félicité de cette "première", c'est à dire d'avoir réuni ce jour l'ensemble des Comités de quartier.

    Dialogue avec un membre du Comité de quartier : bilan et perspectives

     

    4 Commentaires

    Commentaire écrit le dimanche 4 septembre 2011 à 15:01:47 (lien) messine Bonjour Philippe, je n'ai pu participer à la réunion du 1er septembre, merci donc pour le compte-rendu. Si je comprends bien, tout va pour le mieux... Quelle débauche d'énergie et d'argent pour de piètres résultats...

    Commentaire écrit le dimanche 4 septembre 2011 à 12:36:28 (lien) Philippe à Jacques et Lecteur, merci pour vos deux commentaires. Ces calculs sont intéressants et auraient dû être présentés lors de la réunion dans un souci de transparence de l'information. J'ai inséré le lien vers le témoignage de la personne membre du Comité de quartier de Magny interrogée par Emmanuel Lebeau, Conseiller Municipal d'opposition.

    Commentaire écrit le dimanche 4 septembre 2011 à 04:38:45 (lien) Jacques Bonjour Philippe 11 Comités ont comptés 565 membres, tous candidats volontaires (sauf tirage au sort) 170 réponses cela fait 30% de membres soucieux d'améliorer la démarche 100 membres présents à la réunion de synthèse cela fait 18% seulement de membres encore intéressés par la démocratie participative à Metz Tout cela n'est-il pas inquiétant ? Que compte faire la municipalité pour rebondir ? Merci

    Commentaire écrit le samedi 3 septembre 2011 à 14:02:01 (lien) Lecteur Un intéressant témoignage d'un membre d'un Comité de quartier est donné sur le site de Metz2014 : http://www.metz2014.com/dialogue-avec-un-membre-du-comite-de-quartier-bilan-et-perspectives-1726

    « TCRM futé ? (29 août 2011)Le fouet (2 septembre 2011) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :